Fistule artério-veineuse

La Fistule Artério-Veineuse est une pathologie liée à la chirurgie du dialysé

La fistule artério-veineuse (FAV) est un abord vasculaire qui est utilisé en priorité dans le cadre du traitement de l’insuffisance rénale et de l’hémodialyse.

La FAV est réalisée au cours d’une intervention chirurgicale qui consiste en la connexion entre une artère et une veine de l’avant bras ou du bras. Cela permet d’augmenter de façon très importante le débit sanguin dans une veine superficielle condition sine qua non pour ponctionner facilement et obtenir une quantité suffisante de sang pour le dialyseur.

L’avantage majeur de la fistule artério-veineuse est qu’elle peut être utilisée pendant plusieurs années, et qu’elle présente un faible taux d’infection.

Où est réalisée la fistule artério-veineuse ?

D’une manière générale, la FAV sera placée au niveau de l’avant-bras ou du bras. Le chirurgien vasculaire privilégiera le bras non-dominant afin de ne pas gêner le patient dans son quotidien :

  • Le bras gauche chez les droitiers
  • Le bras droit chez les gauchers

Déroulement de l’intervention

L’intervention chirurgicale est assurée par le chirurgien vasculaire. Elle se déroule au bloc opératoire et est la plupart du temps pratiquée sous anesthésie locorégionale : seul le bras où est crée la FAV est anesthésié.

La création de cet abord vasculaire est rapide, l’intervention dure en général 1 heure.

Après l’intervention, le fonctionnement de la fistule artério-veineuse est contrôlé. Il faudra attendre plusieurs semaines avant de bénéficier d’un débit sanguin suffisant  pour pouvoir réaliser une hémodialyse.

Complications possibles

Il est possible que la fistule artério-veineuse créée ne se développe pas assez, le débit de sang n’est alors pas suffisant pour l’hémodialyse.

Unr dilatation percutanée (à travers la peau) peut alors être réalisée par le chirurgien à l’occasion d’une hospitalisation ambulatoire.

Parfois une intervention supplémentaire devra être envisagée afin de créer une nouvelle FAV plus fonctionnelle.

Parfois le débit augmente normalement et la veine se dilate mais reste trop profonde pour être ponctionnée. Elle doit être alors superficialisée (remontée sous la peau) au cours d’une petite intervention chirurgicale.

Dans le cas contraire, certaines FAV présentent un débit sanguin trop important ce qui peut engendrer des complications particulières : ischémie de la main ou encore augmentation du débit cardiaque qui peut conduire, dans des cas extrêmes, à une insuffisance cardiaque. Une correction de la FAV est alors nécessaire.

Autre risque possible, la thrombose de la fistule : la formation d’un caillot sanguin vient obstruer la veine. Il faudra alors une intervention chirurgicale pour traiter ce problème.

Prendre soin de sa FAV

À son retour à domicile, le patient devra prendre de nouvelles habitudes afin de protéger sa fistule artério-veineuse.

Ce contrôle régulier de la fistule permettra de garantir son fonctionnement et d’éviter toute complication. Il est important d’avoir une hygiène correcte pour protéger la fistule artério-veineuse.

Le patient devra éviter de s’allonger sur la fistule, de porter une montre ou tout objet serré au niveau du poignet, de porter des charges lourdes… L’exposition de la FAV au soleil est également déconseillée.

Une vie quasi normale est toutefois possible.

Afin de mieux appréhender la chirurgie de l’abord vasculaire de l’hémodialyse, le Docteur BENEDETTO met à votre disposition cette fiche d’information.

Les autres interventions de Chirurgie du Dialysé

Modifié le 18/01/17