Dilatation Artérielle

La Dilatation Artérielle est une intervention liée à la chirurgie arterielle.

La chirurgie vasculaire a évoluée régulièrement ces dernières années vers une prise en charge par voie endovasculaire percutanée (à travers la peau) et souvent en ambulatoire, à l’heure actuelle, dans quelques équipes.

La chirurgie conventionnelle (ouverte) garde tout son intérêt et reste indispensable dans certains cas.

Déroulement de l'intervention

Une intervention par voie endovasculaire est réalisée en passant à travers la peau (ponction de l’artère sous échographie) et le traitement est réalisé en passant par l’intérieur des vaisseaux.

Une aiguille placée dans l’artère permet de mettre en place un introducteur (petit tuyau avec valve pour éviter le saignement), un fil guide avec lequel on franchi le rétrécissement ou l’obstruction complète. Ensuite une sonde munie d’un ballon à son extrémité permet de réaliser une dilatation et souvent un stent (sorte de ressort) est appliqué pour maintenir l’artère bien ouverte.

L’introducteur est enlevé et un système de fermeture vasculaire est appliqué (sorte de petite pastille appliquée de part et d’autre du petit trou dans l’artère). Souvent un pansement compressif de sécurité est appliqué pendant 24 heures.

Un échodoppler de contrôle vérifie le résultat de la dilatation artérielle et l’absence de complications au niveau du point de ponction (hématome voir anévrysme en formation).

Pourquoi ce type d'intervention ?

Cette technique est utilisée le plus souvent pour les patients ayant des difficulté pour marcher (claudication artérielle) voir des stades plus graves (ischémie critique, gangrène).

Intérêt de cette intervention

La chirurgie endovasculaire ambulatoire ou avec hospitalisation de très courte durée permet aussi de traiter certains anévrysmes (dilatations artérielles comportant un risque de rupture).

Les anévrismes les plus souvent traités se situent au niveau de l’aorte abdominale ou des artères poplités (derrière les genoux).

La chirurgie endovasculaire est très souvent utilisée au niveau des membres inférieurs mais d’autres territoire de l’organisme peuvent être concernés : artères carotides, artères des reins, de l’intestin etc...

Les autres interventions de Chirurgie Artérielle

Modifié le 22/03/17