Hémodialyse

L’hémodialyse est un traitement lié à la chirurgie du dialysé

L’hémodialyse est l’une des techniques de dialyse employée pour pallier à un disfonctionnement des reins, notamment chez des patients atteints d’insuffisance rénale. Cette technique permet d’épurer le sang grâce à un équipement particulier : le dialyseur.

L’hémodialyse vient donc remplacer la fonction d’épuration des reins, permettant de nettoyer le sang des déchets et autres éléments chimiques présents dans celui-ci.

Même si l’hémodialyse constitue un traitement efficace de l’insuffisance rénale, elle ne permet pas de guérir cette pathologie.

Principe du traitement

L’épuration du sang est possible grâce au dialyseur qui est un circuit de circulation extra-corporelle. Le dialyseur remplace la fonction du rein, il est divisé en deux avec une partie réservée à recevoir le sang, et une autre contenant le dialysat permettant l’élimination des déchets présents dans le sang.

Pour garantir le bon déroulement du traitement, il est nécessaire pour le patient d’avoir un abord vasculaire de qualité.

La chirurgie de l'abord vasculaire de l'hémodialyse permet de créer un accès artério-veineux pour la  circulation extra corporelle afin de  garantir que les dialyses soient réalisées dans de très bonnes conditions. On distingue essentiellement deux types d’accès vasculaires :

  • La fistule artério-veineuse (FAV) : c’est l’abord vasculaire le plus souvent utilisé en chirurgie du dialysé. Elle consiste en une petite intervention au niveau du poignet ou du bras permettant de relier une veine et une artère.
  • Le cathéter de dialyse : la pose d’un cathéter de dialyse est envisagée lorsque le patient ne présente pas de fistule artério-veineuse exploitable. Le cathéter est placé dans l’oreillette droite du coeur.

Déroulement de l’hémodialyse

En arrivant dans la salle de dialyse il sera demandé au patient de se laver les mains afin d’écarter tout risque d’infection nosocomiale.

Le patient sera ensuite pesé afin de déterminer le volume de liquide qu’il faudra éliminer au cours de la séance d’hémodialyse. S’en suit une vérification globale de l’état de santé du patient comprenant prise de tension artérielle et du pouls.

La durée de l’hémodialyse ne sera pas la même pour chaque patient, elle dépend de nombreux critères comme le niveau de fonctionnement des reins, l’hydratation du patient entre chaque traitement, la corpulence du patient, etc. Elle dure en moyenne entre 4 et 5 heures.

En général, le patient doit suivre 3 séances par semaine mais cette fréquence est variable pour chaque patient.

Complications liées à l’hémodialyse

Plusieurs complications sont possibles au cours d’un traitement du dialysé.

Le patient peut développer une anémie ou encore être sujet à des crampes plus souvent que d’habitude. Il peut également être sujet à dessèchement de la peau et à des démangeaisons.

Enfin, l’hémodialyse peut entrainer une lourde fatigue chez le patient ainsi qu’une perte de poids importante.

Arrêt de travail

Un traitement d’hémodialyse n’implique pas forcément un arrêt de travail pour le patient. Une fois habitué au traitement la plupart des patients peuvent retrouver normalement leur activité professionnelle.

Il faudra être beaucoup plus vigilant et discuter avec le médecin si l’emploi implique des tâches physiques.

Les autres interventions de Chirurgie du Dialysé

Modifié le 18/01/17